Edouard Gabagnou

Sa pratique de l’illustration s’inscrit dans une démarche personnelle voire autodidacte. Elle est comme une échappatoire à ses études de graphisme. Cette pratique lui offre un cadre plus expérimental, plus souple où toutes justifications deviennent subjectives.

Son travail est plutôt instinctif, il se présente comme une traduction immédiate d’une idée. Edouard dessine essentiellement sur des feuilles volantes, des coins de tables ou des pages de carnets. Parfois, quand l’envie lui prend, il se lance dans des travaux de plus grande envergure avec une forme finalisée.

Il s’inspire essentiellement de la vie de tous les jours, de ses copains, de ce qu’il voit et de ce qui l’entoure.
Il développe un intérêt pour les ambivalences, les anomalies, le comique et l’absurde.  S’intéressant autant au vulgaire qu’au poétique, il essaye dans son travail d’articuler un langage graphique entre ces deux mondes.

Au niveau de ses inspirations, il s’intéresse aux différents mouvements de l’histoire du graphisme. Avec un penchant pour les images de presses dans années 60, les vagues punk et psychédélique du rock, et les gravures du début du siècle.

Lien vers son travail

G A L E R I E

Le baisé - Edouard Gabagnou
Quick View
Vanité - Edouard Gabagnou
Quick View
Corps Céleste - Edouard Gabagnou
Quick View